Est-ce que le dispositif Aerobika* m’aidera?

Le dispositif Aerobika* est appuyé par des données cliniques et est facile à utiliser, offrant une meilleure qualité de vie en réduisant la toux et l’essoufflement.1 Si vous avez des questions au sujet du dispositif, de son fonctionnement ou des études cliniques, consultez la FAQ ci-dessous ou contactez-nous aujourd’hui.

Voyez la différence en 3 semaines2

En cas de MPOC et de bronchite chronique, le mucus s’accumule graduellement entraînant l’inefficacité d’une grande partie des poumons.

Avant

Déplacez le curseur vers la droite pour voir des poumons obstrués (parties noires) avant l’utilisation du dispositif Aerobika*.

Après

Déplacez le curseur vers la gauche pour voir des poumons dégagés (parties bleues) après 3 semaines d’utilisation du dispositif Aerobika*.


Il a été déclaré dans une étude récente publiée dans le Journal of COPD que pour les patients souffrant d’une quantité excessive de mucus, l’utilisation quotidienne du dispositif Aerobika* a entraîné d’importants changements cliniques dans leur qualité de vie.1


FAQ

Qu’est-ce que la MPOC ?

MPOC est un acronyme pour maladie pulmonaire obstructive respiratoire. Il s’agit d’un terme général pour désigner les personnes souffrant de bronchite chronique, d’emphysème ou les deux à la fois. La bronchite chronique est une inflammation persistante des voies respiratoires des poumons tandis que l’emphysème est une destruction des voies respiratoires plus petites et des sacs alvéolaires des poumons. Au Canada, on estime que 1,5 million de personnes souffrent de MPOC. À l’échelle mondiale, on estime que 340 millions de personnes souffrent de MPOC.

Quels sont les symptômes de la MPOC ?

Les personnes atteintes de MPOC ont généralement un ou plusieurs de ces symptômes:3

  • une toux qui dure longtemps (plus de 3 mois)
  • une toux avec du mucus
  • une sensation d’essoufflement
  • des infections pulmonaires (grippe, bronchite aiguë, pneumonie, etc.) qui durent plus longtemps que chez vos proches
  • respiration sifflante (vous entendez un sifflement lorsque vous respirez)
  • fatigue
  • perte de poids involontaire

La sensation d’essoufflement n’est pas un signe du vieillissement normal. Parlez-en à votre médecin si des tâches du quotidien vous essoufflent, comme par exemple monter les escaliers.

Quels sont les signes d’une quantité excessive de mucus dans les poumons ?

Les personnes qui ont une quantité excessive de mucus dans les poumons peuvent avoir un ou tous les symptômes suivants:3

  • Toux persistante
  • Essoufflement
  • Infections pulmonaires récurrentes
  • Difficulté à marcher longtemps
  • Difficulté à réaliser les tâches quotidiennes

Pourquoi le mucus est-il mauvais ?

Le mucus n’est pas toujours mauvais. Dans des poumons « en bonne santé », le mucus est produit afin de piéger et de se débarrasser des particules étrangères ou des bactéries qui entrent dans les voies respiratoires. Le mucus est ensuite évacué par de minuscules poils situés sur les parois des poumons appelés cils, qui battent d’avant en arrière pour balayer le mucus vers les voies respiratoires supérieures où il peut être expectoré. Mais certaines maladies produisent une quantité excessive de mucus en réponse à une irritation ou des bactéries dans les voies respiratoires, tandis que la capacité des poumons à supprimer l’excès de mucus est réduite (le mucus est piégé dans les voies respiratoires plus petites et la respiration devient difficile). Ceci peut provoquer un essoufflement, des difficultés à faire les tâches ménagères simples et une mauvaise qualité de vie. Si cela n’est pas traité, la quantité excessive de mucus peut provoquer des infections pulmonaires4 et aggraver votre état.5

Cliquez ici tpour regarder une vidéo de 2 minutes sur la façon dont s’accumule le mucus, et sur la façon dont le dispositif Aerobika* peut vous aider.

Comment le dispositif Aerobika* fonctionne-t-il ?

Lorsque vous souffrez de MPOC ou de bronchite chronique, une quantité excessive de mucus peut s’accumuler dans les poumons et provoquer des symptômes. Lorsque vous expirez dans le dispositif, vos voies respiratoires s’ouvrent.Lorsque vos voies respiratoires sont ouvertes, des vibrations contribuent à amincir et à décoller le mucus, qui par la suite peut être expulsé.


Dessin des poumons et des voies aériennes bouché par l'excès de mucus

Dessin d'une voie aérienne étant ouverte et les vibrations aidant à dégager l'excès de mucus

Comment ce dispositif fonctionne-t-il avec mes médicaments délivrés sur ordonnance ?

Le dispositif Aerobika* ne contient aucun médicament, et il est conçu pour être associé à vos médicaments. Vous devez continuer à prendre les médicaments prescrits par votre médecin.

Combien de fois dois-je l’utiliser ?

Nous vous conseillons d’utiliser le dispositif deux fois par jour (une fois le matin et une fois le soir). Commencez par quelques minutes, en augmentant doucement jusqu’à 10 minutes à la fois, selon ce qui vous convient. Le dispositif Aerobika* est compact et portable et vous pouvez facilement le prendre avec vous lors de vos déplacements.

Regardez la vidéo expliquant le fonctionnement du dispositif Aerobika*.

Les problèmes de santé varient. Consultez toujours votre médecin pour avoir un diagnostic et un traitement, et demandez-lui en quoi le dispositif Aerobika* peut vous aider.

Vidéos d’instructions

Vous avez d’autres questions ?

1 COPD 0;1-9:2015
2 Eur Respir J 2014; P3679
3 http://www.lung.ca/lung-health/lung-disease/copd/symptoms accessed on 30 Oct 2015
4 Burgel PR, Martin C. Mucus hypersecretion in COPD: should we only rely on symptoms?. European Respiratory Review 2010;19(116):94-96.
5 Donaldson GC, Seemungal TAR, Bhowmik A, Wedzicha JA. Relationship between exacerbation frequency and lung function decline in chronic obstructive pulmonary disease. Thorax 2002;57:847-852.